Crises Prolongées

Les crises prolongées se réfèrent à des situations dans lesquelles une partie importante de la population est confrontée à un risque accru de mort, maladie et la détérioration de leurs moyens de subsistance.

Traits communs

Ces circonstances sont souvent liées aux catastrophes naturelles récurrentes ou aux conflits. Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), il y avait, en 2010, 22 pays et plus de 160 millions de personnes sous-alimentées, confrontés à des crises prolongées.

Quoique chaque crise prolongée soit distincte, elles ont plusieurs caractéristiques communes qui sont souvent présentes :

- Durée ou la longévité

- Présence de conflits intra- ou interétatique

- Faible gouvernance ou l'administration publique

- Systèmes de subsistance non durables et des résultats médiocres de la sécurité alimentaire effondrement des institutions locales

Dans beaucoup de ces cas, il ya une corrélation entre les moyens de subsistanLes enfants qui ont fui leurs maisons pendant le conflit dans la bande de Gaza partagent un repas dans une école de l'ONU. 12 janvier 2009. Photo: APce et les crises prolongées dont l'une des conditions peut entraîner l'autre.

Protracted crises - poor food security

Les répercutions

Comme conséquence directe de l’inflation de l'insécurité alimentaire et la perturbation des moyens de subsistance, les pays qui sont en pleine cœur d’une crise prolongée reçoivent en générale une grande proportion de l'aide humanitaire versus l'aide au développement. En raison de leur caractère unique, les crises prolongées ne sont pas souvent saisis par les agences de développement et de ce fait les agences humanitaires deviennent responsables pour fournir l'assistance.

La moyenne de la malnutrition dans ces pays est presque le triple de celui des autres pays en développement et instance(les circonstances) de la sous-alimentation augmente seulement au rythme que les crises se éternisent. La capacité des gens à subvenir à leurs besoins est sévèrement réduite en raison des déplacements, perte de ressources, et le déclin économique. Par exemple, durant la crise du Darfour au Soudan, des millions de personnes ont été déplacées de leurs foyers et plus de la moitié du bétail ont été tués au cours des trois premières années.

Les impacts de ces crises sur les femmes diffèrent; les femmes courent des risques plus élevés de violence sexuelle et de violence liée au sexe et sont plus fortement touchés par une diminution d’accès aux services de santé et d'éducation. De plus, les hommes vont souvent quitter leurs foyers pour chercher du travail ou pour rejoindre les combats, donc de ce fait la responsabilité de diriger la famille passe aux femmes.

«L'ampleur croissante des besoins, la persistance de crises prolongées et l’interaction de nouveaux risques ont conduit à un déficit global continu de la capacité des gouvernements et des organisations humanitaires à répondre ...» - Ban Ki-Moon, Secrétaire général des Nations Unies

Protracted crises - Humanitarian Aid

Modèles d’intervention

Selon la FAO, il y a trois types d'intervention que les agences humanitaires peuvent prendre part en réponse aux crises prolongées :

- Approvisionnement de moyen d’existence - l'objectif est de répondre aux besoins élémentaires et protéger la vie des gens

- Protection des moyens d’existence - objectif est de protéger et de soutenir les biens des gens et d'empêcher la vente ou la destruction des biens de production

- Promotion des moyens d’existence – l’objectif est d'améliorer les stratégies et les actifs des moyens de subsistance, et de soutenir les politiques fondamentaux et les institutions qui peuvent stimuler les moyens de subsistance

 

La protection et la promotion des moyens de subsistance nécessitent une approche détaillée et coordonnée qui cible à la fois les causes et les effets de la vulnérabilité. L'efficacité de n’importe quelle réponse est également sensible au temps, le plus tôt les agences humanitaires sont en mesure de fournir une assistance dans les pays confrontés à des crises prolongées, plus sont les chances que la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance peuvent être protégés.

Pour la version PDF de ce document, veuillez suivre ce lien.

 

coalition